Vie et mort du couple, du dating au divorce

04-MadameChose_300dpi_RGB

En librairie le 27 octobre

Après son roman La déesse des mouches à feu, qui a obtenu un succès populaire et critique immédiat, Geneviève Pettersen reprend la plume sous son pseudonyme Madame Chose. Ce personnage, dont les lecteurs de La Presse+ peuvent lire les chroniques chaque semaine, propose un contenu entièrement inédit qui prend la forme de récits portant sur le sujet de prédilection de Madame Chose : le couple.

Avec le ton humoristique et irrévérencieux qu’on lui connaît, Madame Chose fait un portrait du couple québécois, mais aussi de son propre couple. Fidèle à son habitude, elle offre ses conseils pour trouver l’amour et enseigne les pièges à éviter pour ne pas foncer droit dans un mur.

Son livre suit les grandes étapes de la vie à deux, ne néglige aucun aspect des relations amoureuses et les aborde sans tabou. Madame Chose y traite de la magie des débuts, des premiers conflits et des hauts et des bas de la cohabitation. C’est sans détour qu’elle aborde la question épineuse du sexe après les enfants, des rénovations qui n’en finissent plus de finir, de la jalousie, de la belle-famille et qu’elle passe en revue les travers du couple. Et, comme il arrive que la course à obstacles du concubinage se termine par un échec, Madame Chose nous parle également de séparation, de pension alimentaire et de party de divorce, toujours en prenant soin de nous faire rire plutôt que pleurer.

Bien loin d’un énième guide sur la façon de réussir ou de faire durer son couple, Madame Chose – Vie et mort du couple, du dating au divorce est plutôt un exercice de style par une auteure de talent, autour d’un sujet universel.

Jeunes femmes modernes, affichez-vous!

_MG_0039_Finaux

Crédit photo : Atelier b

EN PRÉ-VENTE: livraison prévue pour la mi-novembre.

POUR PRÉ-COMMANDER LE VÔTRE, C’EST PAR ICI

Collaboration entre atelier b., Geneviève Pettersen (Madame Chose) et Catherine D’Amours du studio de design pointbarre.

Ce confortable chandail porte les mots de la populaire Madame Chose. Une partie des profits de la vente sera remise à un organisme de charité venant en aide aux femmes. On adore ce chandail, parce que la jeune femme moderne aime être confortable et design et qu’elle respecte la fabrication locale et l’économie sociale. La jeune femme moderne sait que, parfois, c’est bien d’investir dans un vêtement local et de qualité.

French terry 100% coton certifié biologique. Tissu tricoté et teint au Québec. Chandail assemblé à Saint-Jérôme par un organisme d’insertion sociale. Sérigraphie réalisée à Montréal avec une encre à base d’eau.

Chandail bleu marin porté sur la photo en taille médium par Geneviève Pettersen, enceinte de 5 mois. Chandail olive porté en taille small par Anaïs, membre de l’équipe atelier b.

Lavable à la machine au cycle délicat à l’eau froide, suspendre pour sécher. Pas de sécheuse.